Soirée scorpions et Mojito

Bangkok est aussi un bon endroit pour faire la fête, notamment pour les jeunes européens, dans le quartier de « Khao San ». J’en profiterai pour faire une petite comparaison avec un autre quartier de fêtards, à Austin dans le Texas. Il s’agit là aussi d’une rue qui se ferme la nuit pour les voitures, avec que des bars tout du long, un monde pas possible qui déborde largement sur la route.

Ce qui était impressionnant à voir à Austin, eh bien c’était les gens… Y’en avait de partout, avec des styles très différents, du type tatoué et percé de la tête au pied, en passant par la sirène à peine vêtue et sa longue chevelure blonde, le type qui a le style exact des noirs américains des banlieues que l’on voit dans les séries, immense avec le tee-shirt de basketteurs et le jogging qui commence au genoux. Il y a même des policiers à cheval. Y’avait aussi pleins de jeunes filles qui faisaient du houla hop, dans les bars ou en pleine rue. (Pardonnez la qualité des photos, la nuit mon appareil n’est pas très performant)

A Khao San, c’est plus un quartier pour les étrangers, avec une majorité de blancs un peu baba cool, dont certains se sont trouvés une vocation pour le bouddhisme. Les thaïlandais qu’on trouvent dans ce quartier sont plus là pour bosser, ils ont d’autres lieux de rencontre que seuls eux connaissent. Ceux qui travaillent à Khoa San vendent tout un tas de choses, dans des boutiques, sur des étals, par terre ou encore se baladant d’un touriste à l’autre en étalant sur les tables tous les trésors qu’ils transportent dans leurs grands paniers.

DSCN2744

DSCN2748

IMG_0502

Parmi les étals, certains faisant particulièrement sensations. C’était évidemment les vendeurs d’insectes, avec des choix variés : des larves, des sauterelles, des cafards, des scorpions montés en sucette et même des araignées, pour ceux qui auraient une revanche à prendre contre leur phobie primitive de l’animal. J’admet n’avoir pas été bien courageuse sur ce coup là, j’ai goûté un bout de pinces de scorpions et deux moitiés de larves, mais même après passé la première bouchée et les premiers effrois, ma passion des insectes ne s’est pas révélée. Pourtant ça a pas un mauvais goût, en particulier le scorpion, c’est cuit dans une sauce parfumée et croustillant comme des chips, en particulier la sauterelle. Mon amie qui les goûtait pour la première fois, s’en est enfilée trois dans la soirée, et des larves, et des criquets, une révélation !

IMG_0500

Et il y a aussi les « ladyboys », en particulier dans ce quartier, ces hommes qui se transforment en femme, avec tous les stades de la métamorphose. Certaines sont magnifiques et rendraient raisonnablement jalouse n’importe quelle fille. On s’amusait, petit jeu sordide, à essayer de deviner si tel ou telle avait été un homme dans un temps ancien. Pour ceux qui veulent des femmes pures souches, il y a aussi un quartier, même plusieurs, mais là il s’agit plus ouvertement de prostitution. On ya a fait un petit tour aussi, même si ça reste des quartiers pour faire la fête et que l’ambiance est plutôt cool, il transparaît une réalité nettement moins sympathique : les types de 50 ans libidineux qui font deux fois la largeur de petites jeunes filles toutes frêles. Et je confirme, c’est vrai qu’elles ont l’air jeunes. Ce qui est dérangeant aussi c’est la facilité avec laquelle ça marche, elles sont jolies et c’est pas cher !

 


Un commentaire

  1. Marine dit :

    Elles ne doivent pas qu’avoir « l’air » jeune…en Thaïlande beaucoup de filles (et de garçons) entrent dans la prostitution mineurs (60 000 enfants prostitués :/ )…je ne peux même pas exprimer le dégoût que j’ai pour ces vieux mecs libidineux que tu évoques, et qui entretiennent ce système. Et pourtant la Thaïlande a des lois contre ça…mais ça doit être difficile à faire appliquer avec tout ce tourisme sexuel. C’est assez paradoxal ces pays avec d’un côté la sagesse du bouddhisme, de l’autre cette réalité-là…les touristes ne viennent pas tous y chercher la même chose il faut croire. Mais tous les pays ont leurs paradoxes !

    Tu as quand même été assez courageuse pour goûter du scorpion ! Je me demande bien quel goût ça a ^^ Une fois j’ai goûté des vers de terre séchés, ils avaient été cuisinés dans une sauce, c’était tout à fait mangeable…mais un peu spécial quand même. Comme toi, je n’ai pas vraiment été convaincue.

    Sinon j’adore tes photos de filles qui font du hula hoop ! Presque féerique :)

Répondre

Torino, la vita italiana |
Classe de Neige 2013 - Ecol... |
Meljohn |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Londoncongo2013
| Celinequebectrip
| Lafamillehuetdanslouestamer...